COVID-19 : Point sur la situation en Deux-Sèvres

COVID19 | Afin de lutter contre la progression du virus, retour au confinement du pays

 
 
COVID19 | Afin de lutter contre la progression du virus,  retour au confinement du pays

Face à une circulation du virus que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipée, le Président de la République a annoncé le retour au confinement du pays.


Téléchargez votre attestation de déplacement sur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement

123061614_3388750911180690_8109611344615696794_o

La seconde vague évolue à une vitesse inattendue : face à la dégradation rapide des indicateurs de santé, nous constatons une mise sous tension de nos systèmes de soins dans les prochains jours (doublement du nombre de contaminations rapporté à la population, hausse du nombre de décès, près de 3000 personnes en réanimation, soit plus de la moitié des capacités nationales).

Elle touche tout le territoire : à la différence de la première vague, l’ensemble des régions se trouvent aujourd’hui au seuil d’alerte.

Elle touche toute l’Europe : aucun pays n’est épargné et certains ont déjà pris des mesures plus dures que les nôtres pour endiguer la propagation de l’épidémie.

Elle sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première.

C’est la raison pour laquelle le Président de la République a souligné notre impératif à agir pour donner « un coup de frein brutal aux contaminations ».

Une nouvelle période de confinement entrera en vigueur à partir du vendredi 30 octobre , a minima jusqu’au 1er décembre. Tout le territoire national est concerné, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer.

L’évolution de l’épidémie sera évaluée tous les quinze jours afin de décider, le cas échéant, de mesures complémentaires, notamment la réouverture de commerces.

Ce qui ne changera pas par rapport au confinement de mars-avril :

    • Nécessité d’une attestation pour sortir de chez soi (uniquement pour aller travailler, se rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire ses courses essentielles ou prendre l’air à proximité de son domicile)
    • Interdiction des rassemblements publics et des réunions privées en dehors du strict noyau familial.
    • Interdiction des déplacements inter-régionaux, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint.
    • Fermeture des établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants. Seuls resteront ouverts les commerces de première nécessité.
    • Poursuite et renforcement du « quoi qu’il en coûte » en venant en aide aux entreprises et secteurs les plus affectés.
    • Les frontières intérieures à l’espace européen demeureront ouvertes et, sauf exception, les frontières extérieures resteront fermées. Toute personne arrivant sur le territoire européen devra cependant faire la preuve d'un test négatif.

Parce que nous avons appris de la première vague, ce confinement sera adapté sur trois points principaux :

  • Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés afin de ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assureront quant à eux des cours en ligne.
  • Le travail pourra continuer dans toutes les entreprises qui ne sont pas fermées administrativement et notamment les usines, exploitations agricoles, BTPBâtiment et travaux publics. Chaque fois que le télétravail sera possible il devra être mis en œuvre. Les guichets des services publics resteront ouverts.

123140892_10158119634132991_5126727928674349360_o

123306395_10158119636257991_5865448407099752042_o

 

4275059-scaled

Vous pouvez recouvrir à la nouvelle application Tous Anti Covid: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/tousanticovid


Plus d'informations sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Capture