Service Civique

Le Service Civique

 
 
Le Service Civique est un engagement volontaire pour tous les jeunes.

Le préfet des Deux-Sèvres a convié le mardi 15 décembre 2015 les maires du département pour leur présenter le dispositif du service civique.
Des élus de la ville de Thouars et de la communauté d'agglomération du Niortais ont fait part de leurs expériences respectives, mettant en avant le dispositif d'intermédiation.

> Le service civique dans les collectivités territoriales - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,57 Mb


L'Agence du Service Civique a conçu deux supports de communication, un guide et un vademecum, à destination des collectivités locales (téléchargement ci-dessous).

Par ailleurs, le Service Civique est :

  • Un engagement volontaire pour tous les jeunes de 16 à 25 ans
  • L’accomplissement d’une mission d’intérêt général reconnue prioritaire pour la Nation
  • Une période de 6 à 12 mois, pour une durée hebdomadaire de mission représentant au moins 24 heures
  • Le versement d’une indemnité prise en charge par l’Etat
  • Le droit à un régime complet de protection sociale financé par l’Etat
  • Une mission effectuée auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’étranger

Quelles missions proposer aux jeunes volontaires ? 

Neufs domaines d’actions prioritaires :

  • Culture et loisirs : par exemple, participer à l’organisation de visites de musée pour des jeunes ;
  • Education pour tous par exemple, accompagner des jeunes dans des ateliers de lecture pour combattre l’illettrisme ;
  • Environnement : par exemple, sensibiliser la population au tri sélectif ;
  • Intervention d’urgence en cas de crise : par exemple, accompagner les populations de sites endommagés par une catastrophe naturelle ;
  • Mémoire et citoyenneté : par exemple, participer à des chantiers de restauration de sites historiques ;
  • Santé : par exemple, développer les loisirs à l’hôpital ;
  • Solidarité : par exemple, offrir aux personnes âgées une aide concrète dans la vie quotidienne ;
  • Sport : par exemple, favoriser l’accès aux pratiques sportives de personnes handicapées.
  • Développement international et action humanitaire 

Quelles modalités d’indemnisation pour le volontaire ? 

  • Une indemnité de 467,34 € nets/mois, intégralement financée par l’Etat sera directement servie au volontaire, par l’Agence de services et de paiement (ASP), sans transiter par la structure d’accueil.
  • La structure d’accueil servira au volontaire une aide en nature ou en espèces d’un montant  mensuel de 106,31 € correspondant à la prise en charge de frais d’alimentation (fourniture de repas) ou de transports. Cette aide pourra être versée de différentes manières, (titre repas, accès subventionné à un établissement de restauration collective, remboursements de frais, etc.). Les associations bénéficieront  d’un soutien de l’Etat de 100 € nets/mois au titre des frais exposés pour assurer l’accueil et l’accompagnement du jeune volontaire.
  • Certains volontaires pourront, si leur situation le justifie, bénéficier d’une bourse de l’Etat  de 106,38 € par mois en moyenne.
  • L’Etat prendra en outre en charge l’intégralité du coût de la protection sociale du volontaire au titre des différents risques ainsi que le versement d’une fraction complémentaire de la cotisation retraite due au titre de l’indemnité pour permettre la validation de l’ensemble de la période de service.

Quelles sont les démarches pour accueillir des jeunes en service civique ? 

  • Un seul agrément est requis pour accueillir des personnes volontaires.
  • L’agrément est délivré pour 2 ans aux vues de la nature des missions proposées et de la capacité de la structure à prendre en charge les volontaires. Un seul agrément est requis pour accueillir une ou plusieurs personnes en service civique

Le dossier est en ligne sur le site du Service civique

Votre dossier devra être envoyé pour instruction à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations des Deux-Sèvres

Contact et renseignements : François CORPRON  / DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations des Deux-Sèvres