HistoVec intègre désormais les données issues du contrôle technique des véhicules

 
 
HistoVec intègre désormais les données  issues du contrôle technique des véhicules

Le site HistoVec (HistoVec.interieur.gouv.fr ) a été lancé en janvier 2019 pour permettre aux acheteurs d'un véhicule d'occasion d'en connaître l'historique et de leur apporter des garanties dans leur acte d'achat.

À compter du 12 janvier 2021, il s'enrichit désormais des informations données par le contrôle technique. Les dates et les résultats des contrôles techniques ainsi que l'historique du kilométrage de chaque véhicule seront consultables sur HistoVec.Ces nouvelles informations viennent ainsi compléter le rapport Histovec qui comprend d'ores et déjà des informations issues du système d'immatriculation des véhicules (SIV) telles qu'une opposition à la vente en raison d'une créance, une garantie bancaire ou une demande de saisie du véhicule, des amendes en attente de paiement, une procédure « véhicule endommagé », une suspension ou un retrait du titre de circulation du véhicule, le vol éventuel ainsi que l'historique des opérations intervenues (changement de titulaire, réparation contrôlée...).

HistoVec procure ainsi une information encore plus complète, toujours gratuite, dans un espace sécurisé et confidentiel, avec toutes les informations nécessaires pour décider de l'achat d'un véhicule d'occasion. Selon les études de la DGCCRF, la moitié des ventes de véhicules d'occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves. HistoVec permet d'y faire face.Entre janvier 2019 et décembre 2020, plus de 3 millions de rapports HistoVec ont été téléchargés, à comparer au nombre de véhicules d'occasion vendus chaque année qui s'élève à 5,5 millions. Le site est plébiscité par les usagers puisqu'il connaît une fréquentation moyenne de 15 000 visiteurs uniques par mois et que le taux de satisfaction a été mesuré à 4,64/5.

Un fonctionnement simple et efficace

Le propriétaire qui souhaite vendre son véhicule d'occasion se connecte grâce au numéro de plaque d'immatriculation du véhicule concerné, ses données nominatives et des informations figurant sur la carte grise. Il peut ensuite partager via le site les informations suivantes avec l'acheteur potentiel : outre la situation administrative du véhicule, qui était la seule information accessible au propriétaire jusqu'à ce jour, sont notamment indiqués le nombre de propriétaires précédents, et si le véhicule a fait l'objet de réparations contrôlées par un expert en automobile.

Accédez au site internet Histovec

Un point de passage obligé

Le propriétaire du véhicule est obligé de fournir le certificat de situation administrative (dénommé également « certificat de non-gage ») au moment de la vente du véhicule. Désormais, ce certificat de situation administrative, document obligatoire lors de la cession, est accessible via Histovec et enrichi de l'historique du véhicule.

Lutter contre la fraude et protéger les usagers

Dans un contexte où la moitié des ventes de véhicules d'occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves (selon une étude DGCCRF de 2015), la Sécurité routière a voulu créer un espace fiable et sûr.