Campagne de sensibilisation visant à rappeler les dispositifs opérationnels pour protéger les femmes victimes de violences.

 
 
Dispositifs opérationnels pour protéger les femmes victimes de violences.


Le confinement mis en place par le Gouvernement depuis le 30 octobre 2020 pour endiguer la pandémie de Covid-19 constitue un facteur aggravant pour les femmes et leurs enfants victimes de violences. À la suite de ses échanges avec les associations des droits des femmes sur les dispositifs de protection en cette période de crise sanitaire, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a demandé la création d’un kit de communication afin de rappeler les dispositifs en vigueur durant le confinement pour lutter contre les violences intrafamiliales.

Communiqué de presse :

> CP - kit de communication - confinement violences faites aux femmes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,40 Mb

   
Rappel des dispositifs d’alerte et de secours :

Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation de déplacement. Les policiers et les gendarmes ont été sensibilisés et formés à ces situations d’urgence.

En cas d’urgence et de danger immédiat :
- Appeler le 17
- Utiliser le 114 par SMS

Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :
- Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h,
ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h
- Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans
exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : ARRETONSLESVIOLENCES.GOUV.FR

Télécharger l’application App-Elles qui permet d’alerter jusqu’à trois contacts de confiance (www.app-elles.fr) et qui cartographie l’ensemble des structures de prise en charge des femmes victimes de violences pendant le confinement.

En plus de ces outils, le dispositif « alerte pharmacie » de signalement des violences conjugales dans les pharmacies, mis en place lors du premier confinement, a été pérennisé.

Par ailleurs, les 106 centres d’information des droits des femmes et des familles maintiennent leur permanence à destination des victimes de violences.

Retrouvez la liste ici :http://www.infofemmes.com/v2/p/Contact/Liste-des-CIDFF/73

Mise en place d’un partenariat avec Uber :
Depuis le 27 octobre 2020 et jusqu’au 31 mars 2021, Uber propose 2 000 courses gratuites mises à disposition de la Fédération nationale solidarité femmes en charge du 39 19 afin de mettre à l’abri les femmes victimes de violences en situation d’urgence.

Retrouvez les dispositifs et structures en Deux-Sèvres : http://www.deux-sevres.gouv.fr/Politiques-publiques/Protection-des-personnes-et-des-biens/Lutte-contre-les-violences-egalite-entre-les-femmes-et-les-hommes/Lutte-contre-les-violences/Actions-locales/Prise-en-charge-des-victimes-de-violences-conjugales-en-Deux-Sevres

Capture d’écran_2020-11-18_18-31-48