Actualités

Les prodiges de la République recompensés le 27 mai

 
 
Les prodiges de la République recompensés le 27 mai

Pour la première fois, le ministère de l’Intérieur organise une opération visant à récompenser celles et ceux qui accomplissent des actes de solidarité, de fraternité, de citoyenneté !

Notre pays traverse une crise sanitaire inédite, dans cette période si particulière nous avons vu des citoyennes et des citoyens donner de leur temps pour les autres : c’est cette couturière qui a confectionné des masques pour tout son village, c’est ce jeune qui est venu donner de son temps à l’hôpital, c’est cette étudiante qui veut donner envie à toute sa promo d’aller voter, c’est ce garçon qui monte les courses pour les personnes âgées de l’immeuble, ce sont ces étudiants qui tiennent une épicerie solidaire ouverte pour leurs camarades ou qui affichent les numéros d’aide aux victimes de violences dans leur résidence.

Ainsi, dans les Deux-Sèvres, comme partout en France, des Prodiges de moins de 30 ans sont récompensés.

C'est le cas d'Anouk Parisy, qui a souhaité s’engager aux côtés de la police nationale lors de la première vague de confinement en acceptant tout poste proposé, en tant que volontaire. Il lui a été donc été attribué la mission de standardiste téléphonique afin de répondre aux interrogations des citoyens sur cette période compliquée. Intégrant l’ensemble des informations très rapidement, d’une grande gentillesse, travaillant sans compter, elle a été d’un grand soutien et d’une aide précieuse.

A ce titre, au cours d’une cérémonie présidée par la ministre au ministère de l’Intérieur, Anouk Parisy sera récompensée par un chèque de 500 euros qu’elle pourra reverser à l’association locale de son choix afin de créer ce cercle vertueux de la citoyenneté.

Elle a d’ailleurs été désignée par un tirage au sort pour représenter jeudi la région Nouvelle Aquitaine en présentiel à Paris.

En Deux-Sèvres, 4 autres jeunes se sont vus remettre le diplôme de prodige de la République :

Manon Tribot . Jeune Sapeur Pompier originaire de Moncoutant sur Sèvre, elle s’est particulièrement investie avec Meillois en Poitou dans la distribution de cadeaux aux enfants démunis.

Jérémy Robert . Entraîneur au club de rugby de Parthenay, il a su pendant le premier confinement désamorcer bon nombre de conflits et remettre sur un chemin vertueux certains jeunes.

Enora Gouget. Cette jeune habitante de Varent s’est fortement impliquée dans le réapprovisionnement des masques, gants...(conformément aux instructions de l’ARSAgence Régionale de Santé) depuis le site de la DDSIS [ Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours] jusqu’aux établissements dans le besoin.

Cindy Cellerin Aubert .Domiciliée à Leuzay, elle a confectionné gratuitement  une centaine de masques qu’elle a envoyés à des établissements accueillant des personnes en situation de handicap qui n’arrivaient pas s’en procurer.

prodige