Actualités

L’insertion professionnelle : une priorité pour l’État 

 
 

En Nouvelle Aquitaine, dans le cadre du plan France Relance,

une politique attractive est mise en œuvre pour favoriser l’emploi des personnes les plus éloignées du travail.

Cette politique repose sur les CUI [ Contrats Uniques d’Insertion]

- Les CUI PEC [Parcours Emploi Compétences] dans le secteur non marchand

- Les CUI CIC [Contrat Initiative Emploi] pour le secteur marchand

Dans un arrêté daté du 30 avril 2021 , la préfète de région fixe le montant des aides de l’État permettant de financer ces contrats.

Pour le secteur non marchand, l’aide est fixée -en % du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance- à

►80 % pour les personnes résidant dans les quartiers prioritaires de la ville ou en Zone de Revitalisation Rurale

►65 % pour les jeunes de moins de 26 ans ou moins de 30 ans en situation de handicap

Pour le secteur marchand :

►47 % pour les CIE jeunes

Dans un nouvel arrêté du 3 mai 2021, la préfète de région allonge la durée de prise en charge de ces contrats.

►Passage de 20 à 30 heures pour les PEC en faveur des personnes résidant dans les quartiers prioritaires de la ville ou en Zone de Revitalisation Rurale et les jeunes

►Passage de 30 à 35 heures pour les CIE jeunes

Pour sa part, le préfet des Deux Sèvres, Emmanuel Aubry, mobilise tous les acteurs du service public de l’emploi autour de ce dispositif qui représente une réelle chance d’insertion professionnelle pour les personnes rencontrant des difficultés sociales et d’accès à l’emploi.

Il encourage également les collectivités locales, les associations et les entreprises qui auraient des besoins en ressources humaines à solliciter ces aides particulièrement intéressantes sachant qu’elles devront en contrepartie proposer aux employés ou salariés concernés des actions d’accompagnement professionnel.

 
 

A lire également :