La réserve opérationnelle

 
 
La réserve opérationnelle

La réserve opérationnelle est composée de volontaires (citoyens Français issus de la société civile avec ou sans expérience militaire et anciens militaires d'active) qui signent un engagement à servir dans la réserve (ESR), c'est-à-dire qui souscrivent un contrat d'une durée de 1 à 5 ans. Ces hommes et ces femmes âgés d'au moins 17 ans reçoivent une formation et un entraînement spécifiques afin d'apporter un renfort temporaire de quelques dizaines de jours par an aux forces armées et formations rattachées.

Les réservistes militaires permettent de faire face à la simultanéité des opérations et d’accroître la capacité des forces à durer en renforçant les unités d’active en particulier lors des pics d’activité (opération Sentinelle, plan Vigipirate, crises sur le territoire national, intempéries, services d’ordre public lors d’évènements majeurs, protection de bases navales, de ports d’intérêt vitaux et d’installations sensibles…) Ils apportent aussi leur expertise et expérience dans des spécialités professionnelles peu communes ou particulièrement utiles (risques environnementaux, infrastructure, communication, armements…).

Quel que soit leur statut dans le secteur civil (salarié, agent de la fonction publique, artisan, profession libérale…), ces réservistes opérationnels servent, selon leurs compétences et leur spécialité, dans le domaine opérationnel ou dans le domaine du soutien, en unités,  dans les états-majors, les établissements ou les administrations centrales sur le territoire national et sur les théâtres d'opérations extérieures, et se voient confier les mêmes missions que les militaires d'active.

Au 31 décembre 2014, la réserve opérationnelle est composée de 54 860 personnes, gendarmerie nationale incluse.

L’actualisation de la loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit un appel renforcé à la réserve, notamment en matière de protection de territoire national, fondé sur un accroissement des jours d’activité (de 25 à 30 jour par homme et par an) et une augmentation du nombre de réservistes (de 28 000 à 40 000 réservistes opérationnels, dont 24 000 pour l’armée de terre, soit 60% des effectifs).

Dans son discours du 27 mars 2015, prononcé à l’occasion de la journée nationale du réserviste, le ministre de la défense a clairement fixé le cap : « 1000 réservistes opérationnels, dès 2019, déployés chaque jour pour participer à la protection du territoire ». L’armée de terre contribuera à hauteur de 800 réservistes par jour, soit 80% de l’engagement des réserves sur le territoire national.

> Comment intégrer la réserve militaire

> Télécharger le flyer devenir réserviste

Suivre la  Réserve Militaire sur Facebook et sur Twitter  @ReserveMiliFR

Page de la réserve opérationnelle sur le site du ministère de la défense :

http://www.defense.gouv.fr/reserve/reserve-militaire/reserve-operationnelle/la-reserve-operationnelle