Les conseils de Bison fûté : Partager l’autoroute

 
 

Sur autoroute, il est indispensable de respecter quelques règles de cohabitation, notamment entre véhicules légers et poids lourds

En quelques chiffres, un camion c’est 16,50 m de long, 2,55 m de large, 4 m de haut et, donc, des contraintes et des réactions pas toujours bien connues des automobilistes.

  •  les véhicules français de plus de 12 tonnes sont obligatoirement équipés d’un limiteur de vitesse à 90 km/h. Il est donc important que l’automobiliste adapte sa vitesse quand il voit un poids lourd en dépasser un autre afin d’éviter un freinage trop brutal ;
  •  malgré la puissance de son moteur, le poids lourd a besoin d’une grande distance pour atteindre sa vitesse maximale. Il convient de lui faciliter l’accès à l’autoroute ;
  •  à cause du gabarit et du poids, il est dangereux de faire un écart de direction ou un freinage brutal avec un véhicule lourd. Avant de s’insérer devant un camion, l’automobiliste doit vérifier que sa vitesse est suffisante : 100 km/h minimum ;
  •  par temps de pluie, même peu abondante, les pneumatiques des camions évacuent une très grande quantité d’eau. Avant de dépasser un poids lourd dans ces conditions, il faut accélérer le mouvement des essuie-glaces et déboîter largement pour ne pas le frôler ;
  •  lors de dépassement de poids lourds par vent fort, attention aux écarts de direction ;
  •  lorsqu’un poids lourd est arrêté sur la bande d’urgence, il est prudent de s’écarter sur la voie de gauche.