Mesures relatives à la gestion d’une sécheresse ou d’un risque de pénurie d’eau

Mesures de restriction d’irrigation

 
 
Mesures de restriction d’irrigation

Le maintien des conditions météorologiques sèches de ces derniers jours a pour incidence de faire diminuer le débit de certains cours d'eau et le niveau de certaines nappes.

Un seuil réglementaire spécifique à l’irrigation agricole, définis par l'arrêté cadre interdépartemental du Thouet-Thouaret-Argenton a été franchi. Ceci nécessite l’application de mesures de restrictions :

  • Thouet aval : alerte renforcée à compter du mardi 4 août 2020, à 10 heures. Il s'agit de l’interdiction des prélèvements d'irrigation agricole de 10h à 20h. Les manoeuvres d'ouvrages sur cours d'eau sont interdites.

Prise de restrictions pour l’irrigation agricole

Ces mesures sont différentes en fonction de l’état des ressources de chaque bassin versant. Elles sont définies par le préfet, en déclinaison des arrêtés-cadres sécheresse en vigueur dans le département des Deux-Sèvres. Elles peuvent évoluer à tout moment, afin de tenir compte des tendances mesurées sur le terrain.

Carte des restrictions des usages de l'eau au 4 août 2020

La carte des restrictions en cours permet de visualiser le niveau des mesures, par bassin versant. Elle est actualisée à chaque évolution des mesures. Retrouvez en ligne les bulletins d'étiage .

Le niveau des nappes souterraines peut être visualisé ici .

Le débit des cours d’eau peut être visualisé ici.

L'ensemble des arrêtés de restriction d'irrigation agricole en cours sur les bassins deux-sévriens peut être visualisé ici .

Le tableau, ci-joint au communiqué de presse ci après, actualise l’ensemble des mesures en vigueur dans le département des Deux-Sèvres. Elles seront adaptées sur les bassins deux-sévriens, au vu de l’évolution de la situation. Les organismes uniques de gestion collective (OUGC) sont à la disposition des irrigants pour toute précision utile concernant ces mesures.

L’attention de tous est appelée sur la nécessité de veiller à un usage responsable de la ressource en eau. Il convient aussi, pour les propriétaires et gestionnaires d’ouvrages hydrauliques, de prendre régulièrement connaissance de l’évolution de la situation hydrologique et, quand la réglementation le permet de procéder à des manœuvres d’ouvrages uniquement si elles ne sont pas susceptibles de porter atteinte aux différents enjeux et usages liés à l’eau (milieux aquatiques, alimentation en eau potable notamment).

 

La situation des restrictions dans chaque commune du département est disponible sur le site de l’Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine : http://info-restrictions.eau-nouvelle-aquitaine.fr/