Aides couplées

 

Les aides couplées consistent à aider spécifiquement les exploitations sur certains produits. Chaque exploitation peut bénéficier de plusieurs aides couplées.

La France a obtenu, dans le cadre des négociations européennes, de porter à 15 % de l’enveloppe des aides directes, soit près de 1 100 millions d’euros par an.

Ces aides sont majoritairement dédiées à l’élevage, avec près de 913 millions d’euros annuels consacrés.

Les aides concernées en Deux-Sèvres sont les suivantes :

RAPPEL : depuis 2017, le dépôt par internet des aides couplées est obligatoire (plus de dépôt par papier possible) via le site Télépac

Les aides animales

-> Vaches allaitantes (aide aux bovins allaitants (ABA) remplaçant la Prime au Maintien du Troupeau des Vaches Allaitantes «PMTVA »)

-> Vaches laitières

-> Caprins

-> Veaux sous la mère et Bio (en cours de mise à jour)

-> Ovins

Nouveauté réglementaire 2018 pour les aides Ovins : les majorations relatives à la contractualisation et aux nouveaux demandeurs disparaissent en 2018. Dorénavant seule l’aide de base et la majoration de 2€ supplémentaire sur les 500 premières brebis continuent à exister.

Pour plus de renseignements sur les aides animales, merci de contacter la DDT au 05 49 06 88 45.

Les aides végétales

  • Prunes destinées à la transformation
  • Fruits destinés à la transformation
  • Tomates destinées à la transformation
  • Pommes de terre féculières
  • Houblon
  • Chanvre
  • Semences de graminées
  • Protéines végétales (légumineuses fourragères/soja/protéagineux/légumineuses fourragères destinées à la déshydratation/semences de légumineuses fourragères)
  • Riz

En savoir plus sur les aides végétales, cliquez  ici

Les montants unitaires des aides couplées végétales pour la campagne 2017 ont été fixés par un arrêté du 16 février 2018.

Liens utiles

Liens vers :