Service civique: la DDFiP des Deux-Sèvres recrute 2 volontaires

Le déploiement du service national universel (SNU) dans les Deux-Sèvres

 
 
 Service national universel : les jeunes deviennent des acteurs de la citoyenneté!

L’année 2020 sera celle du déploiement du service national universel (SNU). Ce dispositif s’adresse aux jeunes âgés de 15 à 16 ans et a pour finalité qu’ils soient un acteur de la citoyenneté en poursuivant 4 objectifs : transmettre un socle républicain, renforcer la cohésion nationale, développer une culture d’engagement et accompagner l’insertion sociale et professionnelle. Au mois de juin, 300 jeunes deux-sévriens entameront la première phase de ce dispositif.

Le SNU a pour finalité de renforcer la cohésion nationale en favorisant une culture de l'engagement et en affirmant les valeurs de la République. Il s'adresse à tous les jeunes, âgés de 16 à 17 ans, scolarisés en classe de seconde, en apprentissage mais également jeunes actifs ou déscolarisés. L’expérimentation est menée sur la base du volontariat.

Le SNU s’organise autour de 3 étapes, dont les 2 premières présenteront à terme un caractère obligatoire :

- le séjour de cohésion : il doit être réalisé l’année qui suit la scolarité obligatoire, pendant une période continue de 12 jours, hors du département d’origine du jeune et en hébergement collectif relevant du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs.

- la réalisation de missions d’intérêt général constitue la seconde phase du SNU. Ces missions doivent être effectuées dans le département de résidence du jeune, dans les 12 mois suivant le séjour de cohésion, auprès d’associations, de collectivités locales, d’institutions, d’organismes publics ou encore de corps en uniforme, pendant 12 jours (84 heures) en continu ou répartis sur la durée.

- la période d’engagement volontaire, troisième étape du SNU, devrait conserver un caractère facultatif. Elle offrira la possibilité au jeune, jusqu’à l’âge de 30ans, de réaliser une période d’engagement, d’une durée de trois mois à un an, dans le cadre de l’un des dispositifs de volontariat existant dans le champ civil (notamment le service civique) ou dans les corps en uniforme.

 
 

A lire également :