Actualités

Un été d’apprentissage, de découverte et de solidarité pour les jeunes des quartiers de la politique de la ville à Niort

 
 
Quartiers d’Été 2020 à Niort!

Anne Baretaud, secrétaire générale de la préfecture assiste à une action Quartiers d'été au Centre Socio Culturel du Parc à Niort.

Chaque été, un enfant sur quatre ne part pas en vacances. En 2020, la crise sanitaire a mis davantage en exergue les difficultés rencontrées par les enfants et les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Face à cette situation, le Gouvernement a lancé le plan « Quartiers d’été 2020 », permettant ainsi de renforcer les activités et les services de proximité proposés aux familles des quartiers prioritaires, dans un temps d’éducation autant que de loisirs, utile et ludique pour les jeunes de ces quartiers.

Cette opération « quartiers 2020 » s’inscrit dans une logique de renforcement du lien social permettant de :

  • lutter contre l'accroissement des inégalités sociales et territoriales
  • offrir à tous un accès au sport et à la culture
  • inscrire d'ores-et-déjà les quartiers prioritaires dans la dynamique de relance

110 millions d’euros, mobilisés au niveau national, pour l’opération « Quartiers d’été 2020 » pour renforcer les activités et les services de proximité proposés aux familles de ces quartiers en complément des actions financées dans le cadre du contrat de ville et 200 millions d’euros pour l’opération vacances apprenantes.

Quartiers d’été 2020

Le montant global de l’État dédié au dispositif dans les Deux-Sèvres est de 51 000€, avec un soutien à hauteur de 27 800€ pour les actions nouvelles venues compléter celles déjà existantes à Niort.

Cette enveloppe vient, en effet, compléter les actions déjà mises en œuvre et financées par l’État dans le cadre de la programmation annuelle à hauteur de 237 660€.

Concrètement, l’opération "Quartier d'été 2020" renforce les dispositifs déjà déployés sur le territoire et permet de soutenir de nouvelles initiatives. Ainsi, ce sont une vingtaine d’actions labellisées « Quartiers d’été » qui sont déployées tout au long de l’été en partenariat avec la communauté d’agglomération du Niortais et la ville de Niort sur les trois quartiers prioritaires de la ville.

Vacances apprenantes

En complément, l’État met en place des programmes destinés à assurer la continuité éducative à destination des enfants et jeunes scolaires des quartiers prioritaires : équipements informatiques mis à disposition principalement des centres sociaux culturels, déploiement de l’opération « écoles ouvertes » portée par l'éducation nationale (extension du dispositif à 4 collèges et à 2 écoles supplémentaires), programme «colos apprenantes» en partenariat avec les collectivités.

Gratuites pour les familles, les «colos apprenantes» accueillent les enfants et les jeunes scolarisés de 3 à 17 ans, en priorité ceux domiciliés en quartiers politique de la ville mais également en zones rurales, issus de familles isolées, monoparentales, en situation de handicap ou en situation socio-économique précaire.

Avec des séjours d’au moins cinq jours, l’objectif est de rattraper les apprentissages, notamment pour les élèves décrocheurs lors du confinement, à travers des activités de découverte, culturelles et sportives. À ce jour, 38 séjours ont fait l’objet d’une labellisation suite aux demandes de 6 organisateurs des Deux -Sèvres. Ce label, proposé aux collectivités, est soutenu par l’État à hauteur de 186 300€ dont 71 000 € au bénéfice des jeunes résidant en quartier politique de la ville.

Au total, ce sont environ une soixantaine de jeunes niortais des quartiers politique de la ville qui vont bénéficier de l’opération « colos apprenantes » en partenariat avec la ville de Niort et la ligue de l’enseignement.

Ces séjours entièrement gratuits pour les familles, sont pris en charge à 80% par l’État et 20% par la Ville (soit 3200 €).

Relais/médiateurs sociaux

Enfin, en complément de ces dispositifs, 3 nouveaux postes d’adulte relais/médiateurs sociaux,financés par l’État à hauteur de 19 875 € par an et par poste, seront déployés sur la ville de Niort venant compléter l’équipe existante composée de 5 adultes relais et de 5 postes financés par l’État via le FONJEP (Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire, dispositif qui rassemble des fonds interministériels permettant de contribuer à la rémunération d'animateurs du secteur associatif.

Anne Baretaud, secrétaire générale de la préfecture, est allée à la rencontre des jeunes qui participaient à un atelier d'ouverture à la culture Beatbox, Rap et Hip Hop.

Un projet avec un objectif d'offrir des activités culturelles aux publics des quartiers prioritaires dans un contexte estival particulier lié à la crise Covid19, de favoriser l'épanouissement avec des activités participatives de médiation et de profiter de la culture comme vecteur d'échange entre les publics visés et les artistes intervenants.

 

IMG_8185_1

  

IMG_8178_1

  

IMG_8191_1
 
 

A lire également :