Actualités

Présentation des missions de l’intervenante sociale du commissariat de Niort

 
 
Présentation des missions de l’intervenante sociale du commissariat de Niort

La lutte contre les violences conjugales, et plus particulièrement contre les violences faites aux femmes, est une priorité du Gouvernement.

Le Grenelle contre les violences conjugales, lancé depuis le 3 septembre 2019 et qui s’achèvera le 25 novembre (journée internationale contre les violences faites aux femmes) nous le rappelle. Ce Grenelle doit permettre de mettre tous les acteurs autour de la table pour prendre des engagements communs visant à aller plus loin dans cette lutte.

Dans ce cadre, le développement du réseau des intervenants sociaux, dispositif crée à la fin des années 1980 dans les structures de police et de gendarmerie, apparaît comme essentiel. En effet, plus de 60 % des interventions des intervenants sociaux sont liées aux violences intrafamiliales, sexuelles et sexistes.

C’est pourquoi, Isabelle DAVID, préfet des Deux-Sèvres, s’est engagée à renforcer ce réseau par le financement d’un premier poste d’intervenant social au commissariat de Niort. D’autres suivront sur le périmètre gendarmerie.

IMG_5337_1

Madame Prune FOUET-BARD est diplômée d’une licence de psychologie et du diplôme d'État d'Assistant de Service Social.

Elle a pu se professionnaliser et développer son réseau grâce à ses stages effectués au sein, tout d’abord du conseil départemental des deux-sèvres au service d'action sociale généraliste (un dans le quartier de la Tour Chabot et un à Melle), puis au Centre Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis dans le service de pédopsychiatrie.

Depuis le 16 septembre 2019, Madame FOUET-BARD est intervenante sociale au sein du commissariat de Niort. Un poste financé par l’État et porté par l’association France Victimes 79.

Sa mission consiste à recevoir principalement les victimes d'infractions pénales (harcèlement, violences diverses...), mais aussi à accueillir des personnes ayant d’autres souffrances d'ordre sociale, familiale,…) nécessitant un accompagnement. Un espace d’écoute qui donne le temps nécessaire à la verbalisation de leurs problématiques.

Sa présence au sein du commissariat de police lui permet un accueil de proximité, une écoute et une meilleure évaluation des problématiques sociales. Ainsi, elle peut repérer les situations nécessitant une intervention sur le plan social et orienter les personnes vers les instances les plus adéquates pour les accompagner. L’intervenante sociale co-construit avec les structures concernées la réponse la plus adaptée et facilite les échanges entre les forces de l’ordre et les professionnels du secteur médico-social.

L’orientation du public vers Madame FOUET-BARD s’effectue au sein même du Commissariat, par l'accueil, les différentes brigades, le service du traitement des plaintes, mais aussi par le biais des partenaires et de façon spontanée par les personnes en souffrance.

Le rôle de l’intervenante sociale au commissariat ou en gendarmerie n’a pas vocation à accompagner les personnes sur le long terme mais plutôt, après évaluation et leur accord, à les accompagner et leur donner les outils pour qu'elles puissent trouver les solutions répondant à leurs besoins. Ainsi, avoir une bonne connaissance du réseau et des partenaires est essentiel pour assurer cette mission.

IMG_5333_1

Ce réseau réuni les professionnels du territoire qui se rencontrent avec pour objectif final de favoriser l'accompagnement des personnes victimes de violences conjugales.

Depuis son arrivée au commissariat, Madame FOUET-BARD a reçu une cinquantaine de personnes, la moitié étant des victimes de violences conjugales.

Concrètement, dans le cadre d’une intervention auprès d’une personne victime de violence conjugale, il y a tout d’abord un temps d’échange qui permet d'accueillir la souffrance de la personne concernée puis de l’orienter si elle le souhaite vers :

- le CCASCentre communal d'action sociale ou le Département s’il y a nécessité d'un accompagnement sur le long terme ;

- France Victimes 79, si la personne souhaite rencontrer un juriste ou pour être informée sur ses droits et le déroulement de la procédure ;

- ou encore l'hôpital s’il y a besoin d'un accompagnement médico-social.

Un accompagnement des personnes dans leurs démarches au commissariat est également possible si elles le souhaitent.

Un temps de réflexion est parfois nécessaire, aussi Madame FOUET-BARD communique ses coordonnées aux personnes reçues afin qu'elles puissent la contacter dès qu’elles souhaitent effectuer les démarches.

Coordonnées : 05-49-28-72-93

Lundi, mercredi, jeudi, vendredi : 9h00 à 13h00 - 14h00 à 17h00

Le mardi, une semaine sur : Clou Bouchet, Chauray

Prise de rdv possible.