Actualités

Opération "CARTON JAUNE" : alternative aux poursuites

 
 
Opération "CARTON JAUNE" : alternative aux poursuites

Une nouvelle «opération carton jaune» s’est déroulée sur le département du 22 mai au 6 juin 2018.

En accord avec le procureur de la République, cette action permet de sensibiliser les usagers ayant commis certaines infractions au code de la route en leur proposant, à titre exceptionnel, une alternative à la sanction .

Cette alternative, qui se veut à vocation pédagogique, vise à rencontrer les forces de l’ordre et des professionnels de la sécurité routière pour mieux comprendre les conséquences, qui peuvent être dramatiques, du non-respect des règles du code de la route.

Le samedi 9 juin 2018, dans les locaux du SDISService départemental d'incendie et de secours, le préfet a ouvert la journée de sensibilisation des contrevenants.

Les conducteurs pris en infraction ont eu le choix entre l’amende et la perte de points ou répondre à la convocation remise par la gendarmerie et assister à plusieurs ateliers pédagogiques de sécurité routière. Pour ceux qui ont choisi l’alternative aux poursuites, seul le suivi complet de la sensibilisation (introduction + ateliers sur une ½ journée) donnera droit à l’annulation de la verbalisation.

Les infractions retenues, en accord avec le Parquet, font partie de celles relevant de l’amende forfaitaire (AFM) jusqu’à la 4ème classe :

  • le non port de la ceinture de sécurité,
  • l’absence de port de gants pour des motocyclistes
  • le non-respect de la vitesse
  • le franchissement de ligne continue
  • le dépassement sans avertissement préalable

Les infractions exclues du dispositif sont celles entraînant le retrait de plus de 3 points du permis de conduire, celles susceptibles d’entraîner une mesure d’immobilisation liée à la sécurité du véhicule (freinage, pneumatique, surcharges) et celles relatives à l’usage d’un téléphone portable ou d’une oreillette.

La sensibilisation des contrevenants a été faite par groupe de 10 à 12 personnes, qui ont tout au long d’une demi-journée suivi différents ateliers d’une durée de 20 à 25 minutes chacun :

Bilan de l'accidentologie depuis le 1er janvier 2018 dans le département

Depuis le 1er janvier 2018, l'accidentologie a connue une forte baisse avec 51 accidents en 2018 contre 90 sur la même période en 2017, une baisse du nombre d’accidents mortels de 7 contre 11 en 2017 ainsi qu'une baisse du nombre de tués de 10 contre 11 l’année dernière à la même date. Parmi les tués se trouvaient :

  • 2 jeunes conducteurs impliqués en 2018 comme en 2017
  • 5 seniors tués en 2018 alors qu’il n’y en avait 4 en 2017
  • 3 tués avaient entre 40 et 56 ans
  • Aucun des tués de 2018 n’a consommé d’alcool ou de stupéfiants contre 2 en 2017
  • en 2018 : 8 tués étaient en VL, 1 était motocycliste et 1 piéton
  • une seule personne tuée a eu un accident seul n’impliquant pas d’autres véhicules en 2018 contre 3 en 2017.

Les conducteurs ne doivent pas relâcher leur vigilance. Les forces de l'ordre quant à elles continueront à être très présentes sur les routes du département.

bilan carton jaune