Actualités

Lancement de la plateforme d’engagement bénévole jeveuxaider.gouv.fr.

 
 
La réserve civique-Covid 19 jeveuxaider.gouv.fr.

Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise, le gouvernement a  ouvert la plateforme d’engagement   jeveuxaider.gouv.fr .

L’urgence sanitaire et les conséquences du confinement peuvent avoir des impacts négatifs, voire dramatiques, pour les français les plus vulnérables. Il est essentiel d’épauler les agents publics engagés sur le front du COVID-19. Dans cette optique, il est nécessaire de pallier le retrait des bénévoles âgés qui contribuaient largement au bon fonctionnement de l’aide sociale et alimentaire d’urgence. Il est également important de pouvoir assurer la garde d’enfants des personnels soignants comme de relayer les professionnels de l’ASE.

Si nos forces sont concentrées sur le front de la lutte sanitaire, notre réponse sociale ne peut être reléguée au second plan.

Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise, le gouvernement a  ouvert la plateforme d’engagement   jeveuxaider.gouv.fr . qui a pour objet de centraliser, dans certains domaines essentiels à la vie de la nation, des missions de bénévolat à pourvoir, telles qu’identifiées par des organismes d’intérêt général (associations, collectivités territoriales, administrations, établissements publics,…), et également de recenser les propositions d’engagement bénévole de nos concitoyens.

Ainsi, les françaises et les français souhaitant se mobiliser à titre bénévole dans des missions prioritaires à la continuité de la nation ont dorénavant la possibilité de le faire. Cela concerne notamment, les réservistes civiques, mais aussi les volontaires ou anciens volontaires du Service civique, comme les bénévoles réguliers d’associations ne pouvant poursuivre leur activité en raison du confinement.

4 domaines prioritaires détaillés en pièce jointe sont identifiés :

1. aide alimentaire et d’urgence ;

2. garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ;

3. lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap ;

4. solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés).

Les missions précitées seront réalisées dans le respect absolu des règles de sécurité sanitaire, définies en lien avec le ministère de la Santé. Ainsi, les associations organiseront leurs actions de façon à garantir scrupuleusement les distances de sécurité (au moins 1 mètre entre chaque personne, bénévoles comme bénéficiaires) et feront respecter les règles de sécurité sanitaire (gestes barrières, lavage de mains très réguliers, etc). En outre, il est formellement interdit aux personnes de plus de 70 ans ainsi qu’aux personnes atteintes d’une maladie chronique de s’engager dans une mission dès lors que celle-ci nécessite une rupture du confinement. Néanmoins, elles peuvent s’engager pour les missions réalisées à distance (lien avec les personnes isolées par téléphone, par exemple).

Un appui par des bénévoles ou volontaires plus jeunes contribuera à éviter qu’une crise sociale s’ajoute à la crise sanitaire.

Le ministère en charge de la jeunesse et de la vie associative met en œuvre cette mobilisation nationale et assure le pilotage de cette plateforme.

Au plan départemental, les services de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations se tiennent à votre disposition pour toute information complémentaire.

> VP - Missions de volontariat types - COVID-19vdef - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,39 Mb

 
 

A lire également :