Actualités

Journée nationale de la résistance

 
 
Journée nationale de la résistance

M. Stéphane SINAGOGA, directeur de cabinet du préfet, a participé à l'inauguration des pupitres commémorant les actions de résistance à L’ABSIE au lieu-dit « Bois du Margat ».

Cette cérémonie était organisée par la mairie de l'Absie et le conservatoire de la Résistance et de la Déportation des Deux-Sèvres et des régions limitrophes dans le cadre de la Journée Nationale de la Résistance.

A cette occasion, deux pupitres (1 en français et 1 en anglais) qui commémorent les opérations de la Mission Harold en juillet et août 1944, ont été dévoilés.

Stéphane SINAGOGA, directeur de cabinet du préfet a lu le message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées (seul le prononcé fait foi) :

"Il est des journées qui font l’histoire d’une Nation, qui nourrissent son espérance et bâtissent son avenir. Le 27 mai 1943, dans Paris occupé où flottait la bannière à croix gammée, le Conseil National de la Résistance tenait sa première réunion.

Ce jour-là, la France avait rendez-vous avec le meilleur d’elle-même. Dans le secret d’une rencontre clandestine, l’union de la Résistance était réalisée ; la renaissance de l’unité républicaine et des libertés fondamentales était préparée.

Courage et unité ! Honneur et progrès ! Le poids qui pèse sur les épaules des hommes réunis au 48 de la rue du Four est celui de l’avenir de la France. Le premier d’entre eux, Jean MOULIN, ne vit pas la fin de guerre mais l’envoyé du général DE GAULLE avait accompli l’essentiel : regrouper, rassembler, unifier et renforcer.

C’est bien ce jour-là que la « Résistance » a prit sa majuscule. C’est bien ce jour-là que les Français résistants sont devenus la Résistance française. C’était il y a soixante-seize ans et malgré le temps écoulé, la reconnaissance de la Nation ne faiblit pas. Notre gratitude va à toutes les femmes et à tous les hommes qui ont résisté, qui ont pris des risques, qui ont souffert ou qui ont perdu la vie.

Alors que dans quelques jours, nous commémorerons le 75ème anniversaire du Débarquement de Normandie, nous nous souvenons de la contribution et de l’apport incontestable de la Résistance à la libération du territoire. Des Glières au Vercors en passant par l’Ain, de Limoges à Paris en passant par Marseille, les éclaireurs de la liberté ont combattu, saboté, renseigné et mené la guérilla. Nous leur rendons hommage.

Les valeurs qui ont guidé les résistants doivent toujours nous inspirer. Hier comme aujourd’hui, l’esprit de la Résistance est une boussole pour la France."

20190527_101019
20190527_101007
20190527_101907
20190527_100329