Actualités

Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, en Deux-Sèvres

 
 
Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, en Deux-Sèvres

Jeudi 4 juillet 2019, Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées était en déplacement en Deux-Sèvres.

Accompagnée d'Isabelle DAVID, préfet, elle a d'abord rencontré les élus et habitants de la commune de St Jean de Thouars afin d'évoquer des problématiques du milieu rural telles que le maintien à domicile des personnes dépendantes, l'égalité d'accès aux soins, l'accès au travail et à la formation,...

IMG_3199
image01_bis

Ensuite, la secrétaire d'État est allée à la rencontre du monde combattant à Bressuire et a remis la croix du combattant à Messieurs Dubreuil, Le Hir, Mimeau et Pineau pour leur service en Algérie entre 1962 et 1964.

IMG_3262
IMG_3292

En soirée, La secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées a présidé la cérémonie de remise de galons aux jeunes sous-officiers de la 331 ème promotion de l'ENSOA (École nationale des sous-officiers d'active) "sergent-chef Constantin de Magny".

La 331 ème promotion est composée d'engagés volontaires sous-officiers de recrutement direct (241 hommes, 56 femmes), incorporés en novembre 2018 au sein du 1er bataillon, lui-même commandé par le lieutenant-colonel Jean-Paul. Cette cérémonie conclut une formation de huit mois au sein de l'ENSOA.

IMG_3239
DSC_5582
IMG_3255

A l'issu de la cérémonie, Mme DARRIEUSSECQ a rencontré 50 cadets de la défense, qui achèvent leur saison dans le cadre du plan "égalité des chances" et du renforcement du lien "armée-jeunesse".

IMG_3308

Les jeunes cadets sont encadrés par une équipe pédagogique composée de cadres d'active et réservistes de l'ENSOA et de professeurs de l'éducation nationale. Outre l'acquisition de savoir-faire et de savoir-être et le travail sur différentes valeurs au travers d'activités pédagogiques et sportives, l'encadrement fait participer les jeunes cadets aux prises de décision. Il fait appel à leur imagination et développe leur sens de l'initiative en étant à l'écoute de leurs idées et propositions. Ainsi, les cadets de cette promotion (25 filles, 25 garçons de 13 à 16 ans) ont initiés de nombreux projets comme la rédaction d'un "Code des Cadets", la conception d'un insigne, la création d'un uniforme et d'un fanion.

La secrétaire d'État s'est dit très attachée à ce dispositif qui est un véritable vecteur d'égalité des chances et permet de travailler sur le civisme, les valeurs et la mémoire.