Actualités

Cérémonie de la Sainte Geneviève le vendredi 30 novembre 2018

 
 
Cérémonie de la Sainte Geneviève le vendredi 30 novembre 2018

La cérémonie de la fête de la Sainte Geneviève est l'occasion pour les retraités, les réservistes, les veuves et les familles de se rassembler quelques heures aux côtés de l'active pour marquer leur attachement à la gendarmerie.

Discours de Madame Isabelle DAVID, préfet, lors de la cérémonie de la Sainte Geneviève du 30 novembre 2018 (seul le prononcé fait foi):

"C’est un plaisir et un honneur de célébrer la Sainte-Geneviève, patronne de la gendarmerie, dans ces beaux salons de la maison de l’État, de votre maison.

Ce rendez-vous annuel est un moment privilégié, pour nous retrouver de manière conviviale, vous remercier, vous mettre à l’honneur, et rappeler le travail que vous accomplissez tout au long de l’année.

Une des clefs de la réussite de la gendarmerie est l’équilibre remarquable que vous avez su trouver entre la tradition dont la gendarmerie est l’héritière et la modernité dont elle fait preuve pour répondre aux défis de notre société contemporaine.

La gendarmerie nationale telle qu’on la connaît est d’abord le fruit de plusieurs siècles d’histoire. Elle est née Maréchaussée avec pour mission de contrôler les gens de guerre (notamment des mercenaires) qui, pendant et après la Guerre de Cent Ans, formaient, au gré des circonstances, des bandes de pillards. Elle est devenue gendarmerie en 1791 pour assurer le maintien de l'ordre et l'exécution des lois .

Cette longue histoire est une force : elle apporte à la gendarmerie son ancrage et sa connaissance approfondie des situations et des territoires. Cette vieille dame a su évoluer afin d’être toujours capable de proposer des réponses adaptées aux nouveaux enjeux.

Ces enjeux sont nombreux et évoluent.

Dans le contexte de menace terroriste que nous connaissons, votre action en matière de sécurisation et de lutte contre la radicalisation est primordiale. Votre contribution est indispensable, car en intervenant sur 95% du territoire, vous êtes particulièrement armés pour détecter des signes de radicalisation violente.

Choisir la gendarmerie témoigne d’une volonté de servir la République, l’État de droit. C’est choisir d’œuvrer pour la sécurité, qui est le socle d’une société harmonieuse où les individus peuvent vivre ensemble et sans peur.

C’est choisir de mettre sa vie au service des autres. En prononçant ces mots, j’ai une pensée pour les gendarmes blessés ou disparus cette année en service.

La triste actualité nous rappelle qu’en France, sur notre territoire, les menaces qui pèsent sur les Français et a fortiori sur les forces de sécurité dans l’exercice de leurs fonctions sont bien réelles.

Votre courage et votre détermination dans l’exercice de votre métier vous honorent.

En réponse à la demande grandissante de proximité de la population, la gendarmerie est reconnue pour ses capacités humaines d’écoute, d’entraide et d’accompagnement.

Cette proximité, renforcée par la police de sécurité du quotidien, que vous avez su garder avec la population trouve ses racines dans votre présence quotidienne, presque familière, dans la vie de chacun d’entre nous. La gendarmerie incarne la présence et la continuité de l’autorité de l’État.

De la sécurité routière à la lutte contre la délinquance, pour prévenir, protéger ou réprimer, vous êtes sur tous les fronts. Toute l'année, de jour comme de nuit, vous êtes là partout et à chaque fois que cela est nécessaire.

Cette cérémonie est pour moi l’occasion de vous exprimer mon soutien, ma confiance et ma reconnaissance pour votre engagement et le travail accompli que j’illustrerai par quelques rappels de vos résultats.

Après les agitations agricoles en février, nous avons actuellement celles des « gilets jaunes », où heureusement en Deux-Sèvres, nous n’avons pour le moment connu aucun incident notable.

J’ai d’ailleurs une pensée pour ceux parmi les vôtres qui sont en ce moment sur le terrain pour veiller à ce que les manifestants restent dans les limites acceptables.

L’évocation des manifestations agricoles me donne l’occasion de vous féliciter pour les résultats que vous avez obtenus après une enquête minutieuse visant à identifier les manifestants agricoles auteurs des dégradations.

Comme bon résultat, je citerai également l’évolution de la délinquance avec une baisse significative des cambriolages, fruit de vos efforts constants.

Vous pouvez également être fiers de résultats significatifs en matière de lutte contre les stupéfiants avec la découverte cet été d’une étrange plantation au milieu de champs de maïs à Aiffres et l’arrestation de ses cultivateurs particuliers.

Enfin le nombre d’accidents de la route baisse. Il faut que cette dynamique continue est qu’elle puisse enfin se traduire par moins de morts sur les routes. Votre action, votre présence au bord des routes est cruciale, comme vous le savez.

Pour compléter les éléments favorables de 2018, je citerai le PSIG (Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie) qui vient de réussir sa qualification en PSIG Sabre. Enfin, nous avons accueilli il y a quelques semaines le tout nouveau drone de la gendarmerie pour lequel quatre gendarmes vont être formés en 2019.

Pour que les forces de sécurité accomplissent leurs missions dans les meilleures conditions, soyez assurés de la détermination du Ministre de l’Intérieur à tout mettre en œuvre.

Dans le contexte de maîtrise budgétaire que nous connaissons tous, le projet de loi de finances prévoit une augmentation du budget des forces de sécurité intérieure de 2,6 %. La gendarmerie et la police verront 2500 effectifs supplémentaires arriver en 2019. Les moyens matériels sont accrus, tant en véhicules, qu’en armes, protection et moyens de communication. Vous disposez maintenant de Neogend qui vous fait gagner beaucoup de temps pendant les contrôles. Une réforme de la procédure pénale est en cours, le projet de loi « justice 2018-2022 » étant en cours d’examen. Cela devrait faciliter votre travail.

Les grandes priorités en matière de sécurité demeurent :

- lutte contre le terrorisme et prévention de la radicalisation

- action pour la sécurité du quotidien. La police de sécurité du quotidien est maintenant mise en œuvre depuis presqu’un an et vous avez bénéficié d’effectifs supplémentaires supplémentaires. Cette mise en œuvre s’est faite avec succès.

Je peux vous assurer que le Gouvernement reconnaît et salue le travail de la gendarmerie nationale dans ses missions d’ordre public et de police judiciaire.

Je me fais également ce soir le relais de la gratitude et de la reconnaissance de tous nos concitoyens. Vous incarnez par votre rigueur et votre éthique les repères dont la République a besoin face au sentiment de doute et d’insécurité qui se propage au sein de notre société.

Vous êtes face à de nombreux défis et je sais que vous les relèverez, forts de votre compétence et de votre capacité d’adaptation et forts du soutien renouvelé de l’État et des Français.

Je vous remercie encore une fois pour le travail que vous réalisez au quotidien et vous renouvelle le témoignage de la confiance que je vous porte, et que nous vous portons tous".

IMG_3872
IMG_8911